AmalGame est un projet de street dance du chorégraphe Ford Mckeown Larose rassemblant des danseurs et danseuses de Montréal de tout niveau, genre, âge et culture. Un défi chorégraphique visant à faire jaillir la cohésion du chaos.

Inspiré par l’effet papillon (ou théorie du chaos), le projet a vu le jour en 2017 et a continué d’évoluer au gré des battements d’ailes et des tornades qu’il générait. AmalGame 2.0 était une œuvre en constante mutation mettant en scène des street dancers donnant vie, par leurs mouvements, à une créature chorégraphique évolutive.

ÉTAPES CLEFS D’AMALGAME 

En septembre 2017, après plusieurs mois de travail en collaboration avec le studio UEZ, une première version du projet est présentée au Festival Quartiers Danses. Il rassemble alors 11 danseurs et danseuses de 10 à 30 ans. La pièce remporte le Prix de la meilleure création extérieure du Festival.

En 2018, une courte résidence de création au Centre Chorégraphique O Vertigo permet de faire évoluer la pièce pour l’adapter en salle avec 6 interprètes. Cette version : AmalGame 2.0 est présentée en mai de la même année au Festival Vue sur la Relève.

AMALGAME 2.0

En 2019, AmalGame 2.0 se poursuit avec 5 interprètes. Une année charnière pour le projet, durant laquelle le chorégraphe et les interprètes travailleront plusieurs mois notamment sur des techniques de waving, mais aussi sur la dramaturgie. En juin, l’équipe passe une semaine de résidence au Studio 303 et présente quelques extraits dans le quartier Saint-Michel : à l’événement Rayons d’Artistes organisé par l’arrondissement, à la TOHU pendant la FALLA et à la Maison d’Haïti. En décembre 2019, une toute nouvelle version du projet est présentée au MAI (Montréal Arts Interculturels) dans le cadre de l’événement MAD organisé par la compagnie en collaboration avec 100Lux.

Le projet s’est envolé pour la France et a été présenté le 2 février 2020 au Festival HIP OPEN DANCE à Lille, marquant ainsi la fin de cette aventure.

L’ÉQUIPE 

Chorégraphe: Ford Mckeown Larose
Danseurs et danseuses ayant participé au projet (par ordre alphabétique): Rose Gabrielle Auguste, John Kelly Bastien, Taylor Catwell, Benoit Fareau-Gabourg, Minoutchy Jean, Romy Lacasse, Morganne Lavarenne, Abdel-Hanine Madini, Mukoma-K Nshinga, Amy Jessica Pilette, Basilio-Augusto Rabanal-Ayansen, Darianne Ramirez-Blanchette, Sacha Riendeau, Robert Soare, Roxane Tessier, Léonard Turgeon, Shanice Vincent
Direction de production et communication: Anaïs Gachet

Ce projet a bénéficié d’une résidence de création au Centre Chorégraphique O Vertigo en 2018, et d’une résidence de création ainsi qu’un soutien financier de la part de Studio 303 en 2019.